Jour 17 de notre carnet de bord et un texte où le peintre et plasticien bagnèrais Jacques Brianti vient sonder pour nous le terme confinement. Avec bien sûr une de ses œuvres en partage.

Jour 16 et une chanson aujourd’hui « Minuit moins une » de Gérald Briant. L’homme est connu de nos services puisqu’il est co créateur et administrateur des Editions Arcane 17.

Jour 15 de notre carnet de bord et « Au carrefour de l’union » de l’auteure, metteur en scène et comédienne Rosemonde Cathala. Elle vient de publier aux Éditions Arcane 17 un premier roman « Une identité française »

Jour 14 et le regard de Laurent Dard, photographe à la Nouvelle République des Pyrénées. Arrêt sur Tarbes à l’arrêt un premier week end de confinement.

__________________________________________

Jour 13 et une nouvelle de circonstance « Livraison par temps d’épidémie » du journaliste et écrivain François Salvaing.

Jour 12. Maïté Pinero a d’abord été journaliste. Correspondante en Amérique Latine (1984-1989) pour L'Humanité, elle a "couvert" la guerre au Nicaragua, au Salvador, au Guatemala ainsi que la chute des dictatures (Haîti, Chili, Paraguay, etc).

Jour 11 et « À ceux qu’on aime » de Caroline Constant.

Jour 10. Un texte « Liés et éveillés » extrait du cahier de crise du député des Bouche du Rhône Pierre Dharréville, également journaliste et écrivain. Où il analyse et conteste le « nous sommes en guerre » du Président Macron.

Jour 9. Fenêtre sur cour de Diego Arrabal, le tarbais auteur de polars dont « Jour de colère» et « N’y voyez rien de personnel». La prochaine enquête du commissaire Ney « le principe des trois signes » sortira en septembre 2020 aux Éditions Arcane 17.

Jour 8: un texte de Michel Fize sociologue et écrivain, travaillant sur l’insurrection populaire .

__________________________________________

Paris ville morte, Paris ville froide