Jour 55 de notre carnet de bord et « Racisme, le déni français » un article de fond du politiste et Professeur à l’University College London, Philippe Marlière paru dans AOC- [Analyse Opinion Critique].

Jour 54 et « Réagir et aider, à mon niveau, avec mes moyens, autant qu’il m’est possible de le faire» un très joli texte du cheminot syndicaliste Pierre Lacaze. Où il nous rappelle avec humanité l’actualité du mot « bienveillance ».

Jour 53 et « le jour d’après n’arrivera pas » du sociologue Willy Pelletier. Enseignant à l’université de Picardie il est Coordinateur général de la Fondation Copernic.

Jour 52 et « La Boëtie et la Cour de Justice de l’Union Européenne: De la servitude volontaire dans les institutions du néo libéralisme » de Jacques Rigaudiat.

Jour 51 et « Droits et libertés fondamentales en danger » de Marie-Christine Vergiat. Députée européenne 2009-2019 où elle a été l’une des porte voix du combats pour l’accueil des migrants, elle est aujourd’hui Vice Présidente nationale de la LDH.

Relance de notre carnet de bord où nous voulons mettre en lumière "les jours et le monde d'après", sans fard et en donnant une large part au terrain et au débat d'idées

Jour 49 de notre carnet de bord et la première depuis le début du déconfinement.

Jour 47 et "rupture" de l'auteur de polars et science fonction Jacques Mondoloni. Un beau texte aux airs de métaphore de toutes celles (ruptures) que nous vivons ces derniers mois. Avant début de déconfinement.

Jour 46 et un pied de nez utile d’Alain Mila à la gauche et à Marx. Avocat devenu photographe et un détour par l’éducation nationale, Alain est aujourd’hui doctorant en histoire du droit et auteur.

Jour 45 et Éric Cabanis reporter photographe à l’AFP, syndicaliste et citoyen, Éric aime les gens et les paysages, la culture et la littérature aussi.