Nous sommes un soir d’hiver. Un corps tombe d’une tour de La Défense. Crime ? Suicide ? Un homme en connaît la raison. Son histoire est jalonnée d’autres morts. Les îles l’attirent, jusqu’aux antipodes. L’injustice le hante.
À Paris, le commissaire Jasper s’ennuie. Le cadavre de La Défense est patron d’une multinationale. Il sera donc pour lui. Son enquête le plonge au cœur du monde des affaires et de ses secrets, au sein duquel la souffrance des cadres est une marque de fabrique. Il va devoir jouer serré...
Un roman policier qui soulève le couvercle de la marmite sous un angle inattendu. Un livre pour que viennent les jours heureux.

21.00€
Prix : 21.00€
Parution: 
2018-02
Format: 
Livre
Modèle: 
Broché 13,5x21 300 pages
ISBN: 
978-2-918721-67-3
Les éditions Arcane 17

Introduction par Roland Foissac

Juin 2017. La gauche connaît une cuisante déroute électorale et politique. Réduits à une représentation historiquement basse à l’Assemblée nationale, les partis qui l’ont incarnée semblent avoir épuisé leur force propulsive. Un cycle historique est en train de se clore, et l’incertitude grandit sur les chemins que vont désormais emprunter les espérances d’émancipation, les formes qu’elles vont prendre.

Face à la brutalité des « réformes » ultra libérales, s’affirme aussi la nécessité et l’urgence de repenser, redéfinir, réinventer une gauche fidèle à ses racines, « ancrée dans le présent et instruite par ses deux siècles d’histoire », comme le propose l’historienne Marion Fontaine.

Dans ce contexte, le choix de republier Jaurès et tout particulièrement ce texte fondateur de la gauche du XXe siècle a un sens profond : il s’agit moins d’apporter des solutions que de redonner des repères et des réponses dans le débat qui s’engage.

Où l’on redonne toute leur actualité aux termes projet, révolution, réforme et gauche ; où l’on parle stratégie pour « la grande transformation sociale qui doit libérer les hommes de la propriété oligarchique ».

Préface de Marie-Pierre Vieu

10.00€
Prix : 10.00€
Parution: 
2017-11
Format: 
Livre
Modèle: 
Broché, 21x13,5, 100 pages
ISBN: 
978-2-918721-62-8
ISSN: 
2104-5976
Les éditions Arcane 17

La villa Jaizquibel, une des nombreuses maisons où Jacques Brianti a passé son enfance, est le pivot de ce voyage, presque initiatique, auquel nous convie l’artiste peintre bagnérais, créateur inclassable.

Dans ce texte rédigé entre 2010 et aujourd’hui des bulles de souvenirs passés affleurent en surface à la faveur des évènements de l’actualité. Mais ici les souvenirs ne sont pas des vignettes sépia qui suscitent la nostalgie, au contraire il s’agit d’intenses moments de réflexion sur l’oeuvre et ce qui la déclenche, sur la solitude du créateur et sur sa contingence au monde. Dans ce texte foisonnant et abondamment illustré, il nous fait entrer dans les cheminements intellectuels qui président à la vitalité d’une pensée féconde. Avec son franc-parler habituel, il interroge les querelles de chapelle et la lente dérive des politiques culturelles dont il est un témoin privilégié depuis presque soixante ans.

C’est que Jacques Brianti est un homme engagé, tant sur le plan politique que sur celui de l’acte de création. Ce livre est l’occasion d’une rencontre stimulante et chaleureuse.

23.00€
Prix : 23.00€
Parution: 
2017-10
Format: 
Livre
Modèle: 
Broché, 21x29,7, 244 page
ISBN: 
978-2-918721-57-4
Les éditions Arcane 17