Il est fréquent que l’on demande à des syndicalistes, intellectuels ou artistes de soutenir un candidat à la Présidentielle ; il est aussi commun d’interpeller tel ou telle organisation, acteur du mouvement social sur un programme politique… Il est rare que l’on considère que ce qui se passe du côté de la rue, des amphis ou d’un café philosophique, fait partie intégrante du paysage et de la perspective politique.

Mais pourtant que serait la gauche sans le mouvement contre la réforme des retraites, sans les luttes incessantes des « sans » et sans ces indignés qui d’Athènes à Madrid viennent réveiller ce que Zola appelait la conscience humaine ? Et je ne parle pas seulement d’un point de vue éthique et moral autrement dit, dans le but d’habiller proprement un projet dépourvu d’ambition transformatrice : non je fais sciemment référence à cet horizon qui a nourri des générations et reste cependant d’une brulante actualité à savoir, changer la vie, vraiment !

Arcane 17, maison d’Edition et d’Initiatives, a fait s’exprimer deux de ces personnes qui agissent et s’interrogent autant qu’elles manifestent : Maryse Dumas, la syndicaliste qui est l’une des figures emblématiques de la CGT depuis le débat sur les 35 heures et Robert Guédiguian, le cinéaste ayant à son actif Marius et Jeannette, Le promeneur du Champ-de-Mars, intellectuel et militant des sans-papiers.

Parlons politique, réalisé avec le concours de Stéphane Sahuc, journaliste à l’Humanité Dimanche, est le fruit de cette rencontre. C’est un dialogue, une réflexion croisée et fertile sans compromission envers les appareils politiques et les antichambres du pouvoir, dont il serait bien à propos que certains s’inspirent… Ce sont également des instantanés de cheminements personnels, d’anecdotes et de tranches de vie qui sonnent comme un vibrant hommage à l’engagement, souvent galvaudé au nom de je ne sais quel réalisme, alors qu’il est tout simplement l’un des plus beaux attributs de la gauche.

Nous sommes très heureux d’éditer ce livre et espérons que vous aurez autant de plaisir à le découvrir que nous avons eu à le réaliser.

Marie-Pierre Vieu
Éditrice

9.50€
Prix : 9.50€
Parution: 
2011-09
Format: 
Livre
Modèle: 
100 pages / broché / format 13,5 x 21
ISBN: 
978-2-918721-13-0
Les éditions Arcane 17

Sortie 1er juillet 2011

Dans ses carnets de mémoire et de luttes, Paul Ardouin nous livre les souvenirs et réflexions d’une existence vouée à la terre. Si ce journal de bord écrit à la première personne a toute la subjectivité et le tempérament de feu de cette figure du Tarn-et-Garonne, il est également un formidable témoignage, permettant de pénétrer dans ce qui, de 1936 à nos jours, a été l’histoire du mouvement paysan.

La guerre incessante des petits contre les gros propriétaires terriens, Vichy, la Résistance et le CNR, le développement du syndicalisme paysan, sa difficile unité, la création du MODEF, le mouvement coopératif, la filière tabac, la lutte quotidienne pour survivre, gagner un statut, une retraite, la PAC… tous ces moments forgent la conscience de Paul Ardouin. La conscience de classe du communiste qu’il est devenu après la guerre et qu’il est resté sans jamais pourtant faire de compromission, la conscience humaine de ce nonagénaire qui a la jeunesse de son engagement sans cesse renouvelé contre l’injustice et l’intolérance.

"Carnets de mémoire et de luttes" est un texte exigeant, soucieux du détail, de l’anecdote, de la restitution exacte d’instants de vie. Son auteur l’a construit comme il a appris à sillonner la terre.

18.00€
Prix : 18.00€
Parution: 
2011-07
Format: 
Livre
Modèle: 
broché, 288 pages
ISBN: 
978-2-918721-11-6
ISSN: 
2104-5976
Les éditions Arcane 17

Majid Bâ est né en 1972 au Sénégal. Après des études de droit à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, il devient représentant d'une grande firme étrangère de spiritueux, emploi dont il démissionne sous la pression de sa famille, musulmane très pratiquante. Il va alors connaître le chômage qui le contraint en 2002, à faire le grand saut.

Il choisit la France, le pays des Lumières. Mais pour Majid, très rapidement, celui de l’exploitation, des brimades et des humiliations puis du déclassement, de la marginalisation et de la misère. Reste que, même à terre, Majid, comme Magic le frère de désespoir et de faim qu’il s’est inventé, ne lâchent pas. Il est régularisé en 2009 et aujourd'hui, il est assistant d'éducation dans un lycée de Seine-Saint-Denis.

« La sardine du cannibale » est son histoire. Le journal de bord du combat quotidien d’un sans-papier. Un récit en forme de cri de souffrance et d’espoir, à vocation universelle. Un témoignage qui nous renvoie à un pays, le nôtre ; une société désormais régie par la seule loi du marché et de la concurrence et à notre propre responsabilité pour refuser cette soumission et ré-ouvrir les chemins de la liberté et de l’espoir.

15.00€
Prix : 15.00€
Parution: 
2011-02
Format: 
Livre
Modèle: 
broché, 176 pages
ISBN: 
978-2-918721-10-9
Les éditions Arcane 17 - La Sardine du Cannibale