C’est pour l’avoir lu, vu et écouté depuis des années que je peux tracer le vrai portrait de Robert Ménard : déguisé en chevalier blanc, il savate les faibles au coin des rues sombres, en Zorro, il offre son épée aux latifundistes, en Astérix, il fréquente le camp de Babaorum, en Tintin, il accuse les tziganes d’avoir volé les bijoux de la Castafiore, en Don Quichotte, il monte à l’assaut des bidonvilles, en Abbé Pierre, il shoote dans les abris en carton, en Gandhi, il soufflette ses contradicteurs, en Voltaire, il partage ses propres idées et se battra pour pouvoir les exprimer partout, en Robin des Bois, il prend l’argent des riches pour donner des coups aux pauvres. En d’Artagnan, il s’écrierait peut-être : « Le Pen pour tous, tous pour Le Pen ! ».
Maxime Vivas poursuit son travail de démystification sur Robert Ménard alors que ce dernier tente de se construire un destin politique à Béziers, où il a décidé de se présenter aux municipales usant de relais locaux FN. Décortiquant les déclarations de Ménard, les confrontant aux faits, cet essai est un livre à charge contre l’ancien secrétaire général de RSF. D’une brûlante actualité !

7.00€
Prix : 7.00€
Parution: 
2013-09
Format: 
Livre
Modèle: 
broché 21x12,5 70 pages
ISBN: 
978-2-918721-28-4
ISSN: 
2263-5130
Les éditions Arcane 17

Durant deux années consécutives, 2011 et 2012, Espaces Marx et le collectif Culture du PCF ont tenu conjointement un séminaire sur le thème « Culture, politique, émancipation ».
Au cœur de leurs travaux on retrouve la crise majeure à laquelle est confronté le mouvement artistique et culturel : une crise qui touche au sens même de sa production et de sa fonction sociale, en même temps qu’elle est une crise des politiques publiques en la matière, liée au choix de marchandisation du secteur.
Depuis sa victoire en 2012, le pouvoir socialiste ne fait pas de l’art et de la culture une priorité, les privant ainsi de la possibilité de s’affranchir de la tutelle financière sur le plan économique et de l’ordre moral sur le plan des idées et des valeurs qui avaient été imposées par la droite sarkozyste.
La gauche et le mouvement transformateur ont-ils encore la capacité de définir le sens, la portée, l’ambition d’un projet culturel au cœur de la recherche d’une alternative aux actuels rapports sociaux d’exploitation, de domination et d’aliénation ? C’est à cette question majeure pour répondre à la crise de civilisation qui caractérise la période actuelle que treize personnalités ont répondu, dans leur diversité. Ces textes constituent une référence dans le débat en cours.

Sous la direction de : Patrice cohen-séat et alain Hayot

avec les contributions de :
Gérard Astor, Danielle Bellini, Jean-louis Fabiani, Nicolas Frize, Roland Gori, Marie-José Mondzain, Gérard Noiriel, Guillaume Pigeard de Gurbert, Robin Renucci, Jean-Louis Sagot-Duvauroux, Bernard Stiegler, Bernard Vasseur, Jean-claude Wallach

ouvrage coordonné par :
Marie-Pierre Boursier

10.00€
Prix : 10.00€
Parution: 
2013-09
Format: 
Livre
Modèle: 
Broché 21x13,5 162 pages
ISBN: 
978-2-918721-30-7
Les éditions Arcane 17

Le 6 mai, François Hollande a fêté un an de pouvoir. « Le changement, c’est maintenant » s’est mû, au fil de mois d’évacuations de camps de Roms, de crise européenne,de Florange, d’Arcelor et d’affaire Cahuzac en un impérieux besoin de changer d’air/ère.

À quel horizon ? Isabelle Lorand s’emploie à répondre à cette question. Avec concision et précision. Membre de l’exécutif national du PCF, engagée au plan national dans la construction du Front de gauche, elle pose, avec ce livre, les jalons de l’accès au pouvoir de cette gauche qu’elle aime qualifi er de « radicale ».

Une bouffée d’oxygène.

10.00€
Prix : 10.00€
Parution: 
2013-06
Format: 
Livre
Modèle: 
100 pages / broché / format 13,5 x 21
ISBN: 
978-2-918721-26-0
Les éditions Arcane 17