Valérie de Saint-Do

Valérie de Saint-Do est journaliste. Elle a exercé à Sud-Ouest, codirigé la revue Art et société Cassandre/Horschamp. Elle contribue ponctuellement à des revues telles La Stradda, La Revue du Crieur ou au journal L’Humanité.
Très Grand Paris est son premier roman noir. Il est le polar de la gentrification, une cartographie et un manifeste pour la survie d’un peu de sauvage et d’incontrôlé dans les métropoles quadrillées. Une ode à la liberté.