Mon Frédo

France Bloch a vingt-cinq ans, c’est une intellectuelle, baignant dans un milieu d’écrivains et d’artistes. Frédo Sérazin est un militant syndicaliste, ouvrier métallurgiste chez Hispano-Suiza, ils ont sept ans d’écart.
Quand ils se rencontrent en 1938, le choc est immédiat. Mariés quelques mois plus tard, sur fond de guerre et de résistance, plus rien ne les arrêtera.
Mon Frédo sont les deux premiers mots de la lettre d’amour que France lui adresse, le 12 février 1943, quelques heures avant son exécution en Allemagne. Cette lettre, Frédo ne la recevra jamais. Il sera à son tour exécuté, ignorant tout de la mort de sa femme.

Cette histoire, tragique et romanesque, au-delà de l’imaginable, est aussi celle de l’accomplissement. « Tu sais comme moi que je n’aurais pas pu agir autrement que je n’ai agi » écrit France dans son dernier souffle à l’homme qu’elle aime, comme pour signifier qu’elle ne veut rien renier de son engagement, quitte à en payer le prix fort.

Marie Cristiani, journaliste et réalisatrice de documentaires, nous livre un récit à la fois sobre et puissant. Au fil des pages, elle dresse le portrait de deux êtres de chair et de sang, passionnés, avides de liberté qui ont su porter haut, très haut le combat de la dignité face au nazisme. Un livre bouleversant...

Format: 
Livre
Modèle: 
Broché 21x13,5
ISBN: 
97822918721703
Parution: 
2018-06
Les éditions Arcane 17
12.00€